L’équipe à Nantes se renouvelle

Guillaume MARIGLIANO, le responsable administratif et financier de l’association, nous quitte fin avril pour aller vers de nouveaux horizons. Stéphane CHARTIER a pris la relève et nous a rejoint au bureau le 05 avril dernier. Découvrez le profil de notre nouveau collègue :

Qui es-tu Stéphane ?

J’ai 56 ans, j’ai été élevé à la campagne en Normandie plus précisément dans le Perche où je suis né, terrain de jeux qui très tôt développera chez moi une passion pour la nature et la découverte des grands espaces. Mes souvenirs de jeunesse ne sont qu’une succession d’aventures, où mon imaginaire m’emmènera dans des expéditions à la découverte de terres et de civilisations inconnues. A mon adolescence la mer viendra compléter cet amour des grands espaces grâce à la voile. A ce jour, je pense avoir gardé cette curiosité et ce besoin de savoir ce qu’il peut bien y avoir au-delà de l’horizon.

Quel est ton parcours ?

Après des études en comptabilité et gestion financière, il était évident pour moi que mon métier serait au service de mes passions et que l’expatriation serait ma vie. Cela sera le cas pendant plus de 30 ans en grande partie en tant que gestionnaire administratif pour des missions économiques auprès des ambassades de France et par la suite en tant que coordinateur administratif et financier pour différentes ONG françaises. Je ferais juste une pause à 45 ans pour reprendre mes études et passer un master 2 en ESS (économie sociale et solidaire), qui me permettra de travailler pour la Région PACA en tant que développeur de projets afin d’accompagner les associations à se professionnaliser.

Pourquoi avoir rejoint Guinée 44 ?

Guinée 44 représente une synthèse de ma formation et de mon parcours professionnel : alliant à la fois la gestion administrative et financière de projets humanitaires développés à l’étranger et la direction administrative et financière d’une structure associative française.

Quelle sera ta mission au sein de l’association ?

Ma mission première est d’accompagner, de faire évoluer les capacités professionnelles du personnel du Pôle Administratif et Financier en Guinée. La seconde est l’accompagnement de la direction de Guinée 44 dans un contexte où le monde humanitaire évolue rapidement et que les ONG doivent s’adapter à une situation mouvante.