L’équipe de Kindia accueille un nouveau membre

Olivier MARCHÉ a rejoint l’équipe de Guinée 44 à Kindia début juillet. Découvrez notre nouveau collègue.

 

D’où viens-tu et quel est ton parcours professionnel ?

J’ai 49 ans, je suis originaire de Vierzon dans le centre de la France. J’ai grandi dans le Vaucluse, puis j’ai fait mes études supérieures de technicien agronomes à Lyon. C’est aussi à ce moment-là que j’ai rencontré Claire, qui est devenue ma femme et qui a également trouvé un poste en Guinée pour l’APEK-Agriculture, partenaire de Guinée 44 sur les projets agricoles.

Après deux ans d’études, afin d’acquérir une première expérience à l’étranger et parfaire mon anglais, je suis parti un an à Cardiff dans le Pays de Galle. J’ai ensuite travaillé à Lille pendant un an, puis avec Claire, nous sommes partis au Cameroun en volontariat pendant 18 mois pour remplir notre service national. Nous étions basés en brousse sur un programme d’aménagement de sources, moi sur le côté technique et Claire sur le volet animation.

De retour en France, j’ai travaillé dans les services Recherche et Développement dans des groupes phytosanitaires jusque dans les années 2000. Puis j’ai bénéficié d’une formation à l’université de Marseille et je me suis alors tourné vers l’informatique et suis devenu spécialiste du traitement des données. J’ai travaillé deux ans pour l’université puis pour des sociétés de services.

Avant notre départ pour Kindia, nous habitions le petit village de Brézins dans l’Isère.

Pourquoi un retour sur le terrain après tant d’années ?

L’année dernière en septembre, nous avons réactivé une vieille idée que nous avions de repartir sur le terrain. Avec Claire, nous avons trois enfants, Cécile, 23 ans, qui termine ses études d’ingénieur à Strasbourg, Coline, 21 ans, qui fait des études d’ingénieur au Mans et Loic, 19 ans, qui poursuit des études de psychologie à Grenoble. Aujourd’hui, nos enfants sont tous les trois partis de la maison et cela nous permet d’avoir de nouveaux projets.

Comment s’est faite votre recherche de mission ?

Nous avons contacté le CEFODE, qui recrute, forme et envoie des volontaires sur le terrain. Comme nous recherchions deux postes basés au même endroit, on nous a parlé d’un poste pour l’APEK-agriculture et du poste vacant à Guinée 44. Ça collait parfaitement pour nous et nous avons été pris !

Quelle est désormais ta mission au sein de Guinée 44 ?

Mon poste est celui de Coordinateur du Pôle Agriculture et Environnement. L’objectif est de superviser la bonne conduite des projets et d’apporter à l’équipe de salariés guinéens et de volontaires un appui à l’exécution de ces projets. Une autre partie de mon travail sera également d’accompagner la montée en compétences des équipes locales dans le suivi et le montage des projets.